A propos

La Chronique des Entreprises donne la parole aux dirigeant.e.s de TPME/PME de la région Sud pour qui l’humain est au cœur de leur activité économique et de leur vision de chef d’entreprise.

Le podcast ambition

Retrouvez des informations fiables et des conseils pratiques pour créer votre entreprise et développer votre business. Le cadre juridique, la communication de votre entreprise ou encore la formation, autant de sujets pour vous informer et vous conseiller dans la création de votre entreprise.

Mes interviews

Dans cette rubrique vous retrouverez les conseils d’experts en lien avec la création d’entreprises et le développement de votre business. Entreprendre nécessite d’être informé et conseillé pour réussir garantir la pérennité de votre entreprise

Derniers articles
19 avril 2022ArticlesTom Benoit nous partage son opinion sur le metavers et l’intérêt pour les investisseurs en cryptomonnaies. À l’instar de plateformes de vente en ligne ayant supplanté certains espaces de distribution, le métavers saura rendre désuets les sites internet proposant à la vente des produits dont la représentation atteint très rapidement sa limite. L’hologramme deviendra peu à peu la matière première du metavers. L’essor du metavers sera fulgurant dès lors que l’industrie numérique mondiale sera propice à en exploiter l’essence ; faire office de passerelle entre une société numérisée et un monde virtuel humanisé. Je ne crois pas un instant aux fantasmagories communément répandues aujourd’hui, consistant à insinuer que le métavers remplacera certains segments de la réalité. En outre, ce qu’il faut prévoir, est que le métavers s’inscrira bien dans le monde réel, comme un système de gestion venant assister une civilisation devenue dépendante du numérique. Le métavers permettra d’ailleurs dans un premier temps de sécuriser certaines crypto-monnaies. Parce que la pérennité de celles-ci repose sur la fiabilité des partenariats qui sont déterminés, les alliances effectuées entre sociétés de cryptomonnaies et exploitants de métavers permettront de matérialiser par l’informatique un schéma économique parfaitement virtuel. L’échange entre cryptomonnaies et territoires métavers, controlés et détenus par des entreprises appartenant à un même microcosme, tracera au fil du temps un cercle vertueux qui sécurisera un système qui, a priori, ne repose sur aucune assurance induite par un utilitarisme sous-jacent comme c’était le cas jusqu’ici pour un schéma économique régi par la loi des marchés. À celles et ceux qui s’inquiètent de la crédibilité d’un investissement dans l’immobilier métavers, je déclare que la valeur des parcelles virtuelles ne sera pas moins fiable que ce que peut l’être un investissement dans une assurance-vie. Un billet de banque en lui-même ne vaut rien ; la valeur que les Etats et les banques du monde entier lui confèrent le revêt de tout son attrait. Il en sera ainsi pour les territoires métavers lorsque le marché sera officiellement défini et verrouillé, comme le furent précédemment internet, le système monétaire, le marché de l’immobilier, la bourse… [...]
22 juillet 2021ArticlesLes internautes sur les réseaux sociaux sont de plus en plus attachés à la sincérité et à l’authenticité des contenus donc exit la perfection et le bonheur absolu. De même pour les promesses décalées qui promettent des chiffre d’affaires irréalistes.   Engager une audience prend du temps, même si vous avez peu d’abonnés ou de commentaires, ne vous découragez pas ! «  Rôme ne s’est pas faite en un jour » n’est-ce pas ? Donc pour votre audience c’est la même chose. Soyez patient, vous finirez par récolter le fruit de votre travail tôt ou tard. Avant de vous proposer des bonnes pratiques que je mets moi –même en œuvre, je vous fais part d’une mauvaise pratique : l’achat des likes. Je veux gagner du temps et je suis impatient d’être visible et de gagner rapidement en notoriété donc je tombe dans le piège de la facilité mais qui peut vous risquer gros voire même vous décrédibiliser. En effet, si des internautes constatent que vous avez peu d’interactions ou peu de commentaire, ils sauront que vous avez acheté des likes et vous perdrez leur confiance. Armez-vous donc de patience et de persévérance.  Je vous propose trois actions qui amèneront l’engagement de votre audience. Vous pouvez en exploiter une ou plusieurs. Selon votre secteur d’activité, le produit ou service que vous proposez ou encore votre cible, vous privilégierez telle ou telle action.    Partager votre univers    Selon votre activité, vous pouvez partager votre savoir-faire ou encore votre espace de travail. Par exemple, si vous êtes un artisan coiffeur, votre audience sera ravie de découvrir la façon dont vous réalisez vos prestations et vos astuces de coiffure. Vous partagerez avec eux les dernières tendances et ainsi vous allez attirer de nouveaux clients. Ces pistes sont valables pour tout type d’activité, il suffit juste d’être imaginatif et de vous mettre à la place du client pour savoir ce qui lui plairait de découvrir de votre activité et de vos produits ou services. L’objectif est de créer une proximité entre vous et eux, ce levier renforce le sentiment de confiance vis-à-vis de vous et de vos produits. Lors de votre prise de tournage, quelques recommandations qui vont de soi mais il est toujours bon de le rappeler. Vous veillerez à ce qu’il n’y ait pas le passage de votre chère et tendre qui vous sollicite ou encore ce bon vieil ami bout en train qui aime faire son show.  Aussi, vous pouvez partager votre lieu de travail et les espaces occupés. Par exemple vous êtes un freelance en graphisme, vous pouvez montrer votre bureau et le matériel utilisé. Ce qui permet de révéler votre ambiance de travail et votre univers. Gardez bien en tête que de plus en plus d’internautes sont à la recherche d’inspirations alors vous pouvez en user er en abuser. Ils sont aussi friands de suivre une journée type ou encore un moment de partage entre vous et vos collaborateurs du type célébration d’un nouveau contrat ou encore recrutement d’un nouveau collègue. D’ailleurs à ce sujet, les portraits des personnes qui exercent avec vous est très tendance. Ils permettent de connaitre votre équipe, souvent une photo et quelques lignes rédigées par le ou la concerné.e permettent d’attirer l’attention du lecteur et de mémoriser Si vous avez du temps et plus de moyens financiers, l’audiovisuel est encore plus percutant. Créer une vidéo de présentation de vous et de votre entreprise et ensuite la présentation de chaque collaborateur qui relate ses missions aura un impact encore plus important. Bon inutile de rappeler que si vous dévoilez vos coulisses, il faudra ranger et organiser votre espace de travail qui sera à la vue de tous. Ce serait dommage d’arriver à un résultat inverse de celui recherché et de faire fuir votre audience à cause du désordre !   Faire participer votre audience et la récompenser  Nous sommes naturellement attirés par des jeux qui peuvent nous faire gagner quelque chose. Cette sensation d’accéder à un gain est spéciale et nous procure de l’enthousiasme. Alors vous pouvez dès aujourd’hui mettre en place un jeu concours, vos membres seront ravis d’y participer et de gagner à votre jeu. D’autant plus qu’il vous permettra grâce aux demandes de tag d’amis et de partage de la publication d’augmenter votre audience et votre taux d’engagement. Aussi, il est toujours bienvenu de solliciter votre audience sur des choix que vous souhaitez faire par exemple vous hésitez sur le nom d’un nouveau produit ou bien vous n’arrivez pas à choisir entre deux couleurs de logo ? Et bien c’est le moment d’impliquer votre audience et de lui demander son avis. Petit rappel, ne leur demandez pas votre choix de destination avec votre cher et tendre ou bien le cadeau de votre belle-mère, là par contre vous serez hors champs.   Retranscrire l’authenticité  Partager vos succès et votre bonheur est essentiel mais de mon point de vue ne partager que du bonheur est une erreur. Nous avons tous et toutes connu des réussites mais aussi des échecs. Nous en avons d’ailleurs tiré des leçons et avons rebondi pour mieux réussir par la suite. Alors pourquoi ne pas en faire part. Par exemple, vous avez mis en place une campagne de publicité et les résultats ne sont pas au rdv ou bien vous avez travaillé sur votre logo et il n’a pas eu d’écho positif. Pourquoi ne pas partager ce que vous avez mis en place ? Au contraire, cela montre que vous êtes authentique et votre audience appréciera. Alors partagez ses échecs est formateur pour votre audience et permet de montrer que vous êtes un humain comme les autres et renforce encore la proximité de vos prospects ou clients.  Vous l’aurez compris, au plus vous impliquez vos membres, au plus vous renforcer les liens avec votre communauté. La confiance que vous gagnez ainsi que votre légitimité sont indispensables pour arriver à closer avec eux. N’est-ce pas le but final de votre entreprise ?  Si vous utilisez d’autres moyens ou avez des idées pour renforcer le lien avec votre communauté, je vous invite à les partager en commentaires.   [...]
22 juillet 2021ArticlesEnrichir et entretenir son réseau professionnel est indispensable lorsque vous créez votre entreprise.  Je vous propose trois étapes pour obtenir un fichier de contacts qualifiés pour votre création d’entreprise.  Tout d’abord, établir un bilan de son réseau professionnel actuel et la fréquence des échanges. De manière pratique, créer un fichier EXCEL avec leurs coordonnées et leur secteur d’activités. Ce qui est essentiel c’est ce que ce contact peut vous apporter et ce que vous pouvez lui apporter.  Votre premier cercle est tout aussi important donc ne négligez pas les membres de votre famille ou vos amis puisqu’ils ont eux-mêmes leur réseau professionnel et pourront parler de vous. Vous serez vigilants à avoir un fichier sécurisé pour garantir la protection des données.   Ensuite, il est indispensable de lister l’ensemble des événements, parfois il est difficile de se décider lorsqu’il y a deux événements le même jour. Se décider au dernier moment n’est souvent pas pertinent car ce sera fait par précipitation et non par réflexion. Je recommande de se renseigner sur l’événement et les sujets qui seront abordés et les intervenants. Selon le thème abordé, vous saurez quel type de participants sera là et si c’est en adéquation avec le réseau que vous souhaitez développer. Par exemple, un événement sur le thème de la prospection est organisé avec l’intervention d’experts suivie de pitchs d’entrepreneurs. Si votre objectif est de progresser en prospection et de rencontrer des professionnels de ce domaine et peut être même vous former alors c’est pertinent de vous y rendre. A contrario, si vous êtes déjà à l’aise avec la prospection et avez votre méthodologie, peut-etre qu’il est pertinent d’opter pour un autre événement. Je reviens souvent sur l’objectif parce qu’il faut savoir ce que vous recherchez. Quel est votre besoin et quel interlocuteur sera en mesure d’y répondre.   Par ailleurs, ce que je remarque souvent c’est que le porteur de projet sollicite souvent et demande aux uns et aux autres. Je l’ai moi-même expérimenté avant de créer La Chronique des Entreprises et de proposer du contenu régulier accessible gratuitement au grand public. Je me suis rendue compte que c’est en donnant que je recevrai et non pas seulement en sollicitant. D’autant plus qu’approcher des personnes en leur offrant de la matière, que ce soit des articles ou des vidéos et autres sera très apprécié et renforcera votre crédibilité. Concernant les articles, il peut aussi bien s’agir de rédiger une réponse à une problématique, par exemple : pourquoi être accompagné par un comptable est essentiel dans la création de son entreprise ? Comment fidéliser mes clients ? Pourquoi l’expérience client est une priorité stratégique pour l’entreprise ?   Une autre piste, intégrer un BNI pour obtenir des recommandations d’autres professionnels. Le principe de fonctionnement d’un groupe BNI est simple : chaque membre doit d’abord expliquer à l’autre son métier et son offre, afin que tous puissent être en mesure de relayer correctement l’information à l’extérieur, et enclencher le bouche-à-oreilles. Il s’agit donc pour chacun des membres du groupe de former une équipe de super-prescripteurs ou de « commerciaux », qui sont les autres membres du groupe. Adhérer à ce type de réseau a un coût financier, Le droit d’entrée est de 500 €, à payer une seule fois à l’entrée dans le groupe. Il y a ensuite une cotisation annuelle de 1000 € (prix HT et avec la TVA de 20%). Il faut enfin prévoir le coût des petits déjeuners hebdomadaires (10 € en moyenne).  Enfin et c’est le plus important, se rendre à des événements professionnels et échanger avec les participants. L’intérêt de cette démarche est double, vous pourrez confronter votre projet avec des interlocuteurs et suivant les retours l’affiner ou revoir votre stratégie par exemple. Le second intérêt est d’élargir votre réseau professionnel et s’intéresser à eux et aux événements auxquels ils se rendent.  Petite piqûre de rappel, un événement se prépare à minima. Réfléchissez à votre objectif et en fonction préparez votre pitch. Etre court et concis permet à l’interlocuteur de comprendre directement qui vous êtes et ce que vous faites. Ainsi les interactions seront fluides et répondront à vos besoins. La carte de visite n’est pas une obligation mais reste quand même un incontournable pour se souvenir de vous. L’innovation a permis le QR code que vous pouvez aisément partager avec votre smartpone et permettre à votre interlocuteur d’accéder directement à votre site internet ou encore à votre compte LinkedIn.   Bon après un événement réussi et plein de jolies cartes de visite obtenues et maintenant je fais quoi ?   Et bien c’est à vous de jouer, il faut prendre des rdv et échanger, le mieux est autour d’un café ou d’un repas pour plus de proximité. Intéressez-vous à votre interlocuteur, posez lui des questions et voyez ce que vous pouvez lui apporter. Effectivement, il faut donner pour recevoir. Par exemple vous avez un événement à venir partagez le autour de vous ou bien un article qui peut intéresser des interlocuteurs. Il ne faut pas commettre l’erreur de ne contacter votre réseau uniquement dans votre intérêt et lorsque vous avez quelque chose à demander. Vous risquez d’être « catalogué  et de ne plus donner l’envie de vous répondre et de vous aider.   Attention, avant de démarrer ce travail de réseau, il y a des préalables. Il vous faut vérifier votre e-réputation. Il ne faut pas que votre compte Facebook par exemple vous montre en pleine fiesta (même si ça fait du bien de faire la fête ^^). Pensez à privatiser son compte Facebook nous évite bien des écueils. Il faut néanmoins que vos interlocuteurs vous trouvent facilement donc votre présence en ligne est plus que nécessaire. Même si vous n’avez pas de site internet pour le moment, créer votre page My Google Business et renseigner les champs. C’est gratuit et cela permet de vous identifier et vous localiser. Etre présent sur les réseaux sociaux n’est plus une option, vous devez partager du contenu pour attirer des clients et gagner leur confiance. Selon votre secteur d’activité et votre cible  Je terminerai par la gratitude car c’est essentiel, dire MERCI et être reconnaissant si des personnes vous ont mis en relation avec un de leur contact, remerciez le et surtout tenez le informé des suites. Il appréciera et n’hésitera pas à continuer de le faire.   Si vous avez des bonnes pratiques à partager, nous serons encore plus efficace ensemble.   [...]
22 juillet 2021ArticlesCréer son entreprise demande un investissement en temps et en argent. Il se peut que vous n’ayez pas la trésorerie pour votre création d’entreprise que vous ne souhaitez pas emprunter à une banque.  Dans ce contexte, je propose trois pistes à explorer qui peuvent vous permettre une création d’entreprise malgré un budget restreint.   L’échange de services   Tout d’abord entre professionnels, il n’est pas rare de s’échanger des services et des prestations. Prenons l’exemple d’un coach qui a besoin de créer son site internet mais il n’a pas les moyens de le financer. Et bien si dans son réseau professionnel, il parvient à nouer des liens avec un webmaster, il peut lui proposer un accompagnement avec des séances de coaching en contrepartie de la création de son site internet. D’autant plus que chacun pourra partager son retour d’expérience autour de lui voire même le recommander. Parfois, nous sommes gênés et nous n’osons pas demander. Je l’ai expérimenté et je peux vous dire que mon interlocuteur était ravi et moi également. Que cela vous coûte de poser la question et de solliciter des professionnels ? Vous avez besoin des autres comme les autres ont besoin de vous. De manière pratique, je vous propose de lister vos compétences et ce que vous êtes en mesure de proposer à l’heure actuelle à un entrepreneur. Ainsi, dans le cas où votre interlocuteur est d’accord pour l’échange de prestations, vous saurez ce que vous pouvez lui proposer. Cet échange doit être équilibré pour ne léser aucun d’entre vous. C’est-à-dire qu’il ne doit pas prendre tout votre temps au risque de délaisser votre activité et vos priorités.   La junior-entreprise   Il existe des junior-entreprise au sein d’écoles de commerce ou école de communication qui propose des prestations de tout type (création de site internet, référencement, gestion des réseaux sociaux, élaboration de stratégie etc.). Ce sont des étudiants formés et accoutumés avec les prestations citées qui vous proposeront de réaliser votre commande à un coût réduit par rapport au marché.  Pour avoir leurs coordonnées, vous pouvez selon votre besoin vous rapprocher des écoles à votre proximité et solliciter les contacts de la junior entreprise. J’ai expérimenté moi-même la production de mes vidéos sur YouTube https://urlz.fr/gb6H , j’ai été démarchée par une junior entreprise qui m’a mis en relation avec l’association Phy-TV de l’école Centrale à Marseille. Je suis satisfaite de leur professionnalisme et de la qualité du travail. Dès lors que votre activité est lancée et commence à générer du chiffre d’affaires, vous réserverez un budget pour des prestations indispensables à votre entreprise.   Le crowfunding   Ce terme anglo-saxon signifie tout simplement le financement participatif. Il s’agit d’un outil de collecte de fonds sur une plateforme internet qui permet à un ensemble de contributeurs de choisir de financer directement et de manière traçable. Les plus connus sont KissKissBank et ?  Alors si vous êtes un porteur de projet, vous pouvez explorer cette piste. Les contributeurs seront attachés au projet s’il a du sens et de l’impact pour eux et leur environnement. Pour agrandir ses chances d’avoir un nombre de contributeurs suffisants, il faudra être créatif et ingénieux pour attirer les contributeurs et les récompenser de leur contribution. Raconter votre histoire, expliquer ce qui vous anime et comment vous êtes arrivés à concrétiser ce projet sont des indispensables, il s’agit du fameux storytelling. Selon le Larousse, la définition du storytelling est la suivante : « Technique de communication qui consiste à promouvoir une idée, un produit, une marque, etc., à travers le récit qu’on en fait, pour susciter l’attention, séduire et convaincre par l’émotion plus que par l’argumentation ». Cela signifie que vous devez raconter une histoire autour de votre produit ou service qui suscite une émotion et convainc le lecteur pour l’amener à être client. Je ne suis donc pas dans un argumentaire classique de vente mais plutôt dans un récit qui fait appel à l’affect et donc retient l’attention. A titre d’exemple en matière de storytelling, je pense directement à la marque de biscuits Michel et Augustin qui ont crée un univers à eux et se sont distingués des autres concurrents. D’autant plus qu’ils partagent leur recette et les produits qu’ils utilisent. La narration transporte le lecteur et le fait sentir proche de Michel et de Augustin, ils font comme partie de son entourage. Cette proximité   amène de la confiance et du lien. Ce besoin s’est encore plus fait ressentir avec la crise sanitaire qui nous a éloignés de nos proches et nous a isolés. Ce manque de contact et de relation amène à rechercher de la proximité par d’autres marques. Donc si vous souhaitez réussir dans la commercialisation de votre produit ou service, il faut impérativement mettre en place une stratégie marketing et un plan de communication. Cette transparence plait aux clients qui sont de plus en plus attentifs à ce qu’ils mettent dans leurs assiettes. Par exemple si votre projet est de créer des ouvrages de bande dessinées, vous pouvez offrir à vos contributeurs selon leur montant une planche de travail originale ou encore une bande dessinée dédicacée. Les personnes sont attachées à ce type d’attentions surtout lorsque c’est personnalisé.   Evidemment, cette liste n’est pas exhaustive puisque vous pouvez aussi vous former pour réaliser par exemple votre site internet. Même si je suis plutôt d’avis à sous-traiter à des professionnels pour se concentrer justement sur votre cœur de métier et sa valeur ajoutée. Il existe des formations pour vous apprendre à réaliser les prestations dont vous avez besoin. Par exemple pour crée votre site internet, vous pouvez apprendre à coder et réaliser votre site internet seul, l’avantage c’est que vous serez autonome par la suite. Notamment lorsque vous souhaitez modifier des choses sur votre site internet ou encore ajouter du contenu. Je vous recommande également les tutos sur You Tube, en général ils sont explicites et vous permettent de passer à l’action. Ensuite sur des sujets précis, vous y trouverez des conseils et astuces par exemple dans cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=QPG29YYUm0c. Pour conclure, créer une entreprise avec peu de budget est possible même si il est préférable de prévoir une trésorerie pour démarrer. Sans investissement minimum pour votre création d’entreprise, il semble difficile de développer votre activité. D’autant plus que la visibilité d’une entreprise nécessite une présence sur internet et une gestion des réseaux sociaux. Il faut donc prévoir soit de se former pour le faire soi-même soit de le sous-traiter et dans ce cas de financer ces prestations. J’évoque les structures qui sont en mesure de répondre à vos besoins en financement (lien de ma vidéo sur les structures).   [...]